Le réalisateur d’Intouchables nous a présenté son nouveau film

Le réalisateur d’Intouchables nous a présenté son nouveau film

Échange entre Olivier Nakache et Reda Kateb, réalisateur et acteur du film Hors Normes qui expose la vie de deux directeurs d’associations prenant en charge des adolescents autistes. # Irene Picon

Olivier Nakache : Avant de rédiger quoique ce soit, nous avons contacté Vincent Cassel et Reda Kateb en leur proposant de visiter les deux associations.
Reda Kateb : On ne s’était jamais rencontrés avec Vincent, mais nous désirions jouer ensemble. La moitié du chemin est faite lorsque cette envie est présente. On se donne, s’écoute et se livre dans le film.
ON : Il faut une véritable implication de la part de tous et particulièrement pour ce film !
RK : Suite à notre premier café, j’ai regardé le documentaire qu’Olivier Nakache et Éric Toledano ont réalisé pour Canal+, On devrait en faire un film, et après avoir vu les interviews et les moments de vie captés dans les assos, le projet est devenu important pour moi. Je suis parti au Maroc avec Daoud, – que j’interprète : il va ouvrir une association là-bas l’année prochaine. J’ai pu préparer mon rôle en amont, et saisir quelque-chose de la réalité qu’ils vivent.
ON : Vous nous avez montré que le projet comptait pour vous aussi : ça nous a donné le fioul nécessaire pour nous lancer dans le scénario. Jean-Loup Dabadie a dit un jour qu’en écrivant un scénario il fallait penser aux acteurs rêvés pour qu’il soit meilleur. Nous on les a eu avant même de l’écrire !
RK : C’était super fort ce qu’on a vécu là-bas. On a échangé avec beaucoup de monde, et c’était intéressant de voir sa force de persuasion vis à vis des administrations. Ca m’a permis de tenter d’interpréter ce rôle de la manière la plus juste.
ON : Pour trouver les autres personnages on a fait beaucoup d’enquêtes. Pour les acteurs jouant les personnages atteints d’autisme, on a commencé par des écoles de danse et de cirque. Après on a découvert la compagnie artistique Turbulences qui emploie des personnes autistes, dont Benjamin Lesieur qui joue Joseph.
RK : Sur le tournage, c’était marrant ce mix. Les plus fragiles étaient toujours suivis par des psychologues, référents et responsables de Turbulences. C’était une fête, une colonie de vacances !
ON : Il y avait de la pression quand même. Avec Hors Normes, nous avions beaucoup de responsabilités : vis à vis des parents, des jeunes, de Stéphane et Daoud, du personnel hospitalier… Ce film rassemble tout ce qu’on a voulu montrer jusqu’ici : le sens du collectif, les duos, l’humour, l’émotion et la mise de zones peu éclairées au cinéma. Pour le scénario, nous avons fait comme d’habitude, de manière très structurée. Puis nous sommes passées aux dialogues… C’est vraiment une écriture à quatre mains.
RK : Un peu comme des rappeurs en fait !

En salle aux cinémas Star, Vox & UGC Ciné Cité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.