L’archi en fête !

Midi-visites : Eco2Wacken, chaufferie

L’archi en fête !

Comment s’y retrouver dans les 200 événements autour des “transitions”, thème des
 19e Journées de l’architecture, festival trinational organisé par la Maison européenne de l’architecture – Rhin supérieur (MEA) ? En suivant nos conseils éclairés, ci-dessous. # John John

CONFÉRENCIERS STARS
Dans la tradition des précédentes éditions qui virent nombre de lauréats du prix Pritzker (le plus prestigieux, souvent comparé au Nobel pour l’architecture) donner conférences et leçons, Edouardo Souto de Moura clôturera les Journées de l’architecture à l’Oberrheinhalle d’Offenbourg (31/10). Distingué en 2011, le portugais est l’auteur de bâtiments d’une sobriété éclatante. Émaillée d’ouvertures dans ses murs et d’espaces intérieurs refuges, toujours baignés de lumière naturelle, l’œuvre de cet amoureux des matériaux traditionnels fascine par la force évidente et la simplicité de son rapport aux édifices ancestraux de son pays de toujours. Jouant son rôle de défricheur, le festival place sous les feux des projecteur Anupama Kundoo. L’architecte indienne, qui ne jouit pas encore de la renommée que mérite son travail, signe la conférence inaugurale à La Briqueterie de Schiltigheim (27/09, 18h30). Engagée depuis ses débuts dans une démarche écologique du bâti favorisant la brique et le pisé, elle s’engage à Auroville dans la production des Shah Houses, habitations récupérant et traitant l’eau de pluie tout en proposant fraîcheur des espaces ombragés extérieurs ouverts au vent et lumière filtrée pour l’intérieur. Sa réflexion et son engagement la pousse à faire des habitants les co-constructeurs de leur habitat dans une autonomie pensée comme émancipatrice et génératrice de sens. Quant à Kengo Kuma (11/10, Zénith de Strasbourg), il est en train d’écrire une page de l’histoire de Strasbourg puisqu’il signe le futur PEX (2021). Un professionnel particulièrement sensible à l’empreinte humaine dans son environnement, aux mouvements de la lumière naturelle et à la qualité des matériaux qu’il choisit dans l’environnement immédiat de ses constructions.

 

Portrait Eduardo Souto de Moura © Eduardo Souto de Moura

ARCHI-CINÉ
Réunissant les passions pour les salles obscures et l’architecture, un programme sur-mesure attend les amateurs de tous âges avec, notamment, le fascinant Blade Runner de Ridley Scott (23/10, cinéma L’Odyssée) et l’hommage aux cent ans du Bauhaus de Niels-Christian BolbRinker et Thomas Tielsch (30/10, auditorium de l’Ensas).

DRAGON BOAT
Prêts à pagayer ? La Fédération française du Paysage et la MEA organise une balade en dragon boat (12/10 et 19/10, au club de canoë Strasbourg Eaux Vives), sorte de pirogue chinoise, pour un voyage sur l’eau insolite jusqu’aux transformations des quartiers portuaires qui ne manqueront pas de modifier durablement la face de la ville.

Strasbourg Bains municipaux, Grand Bassin © François Chatillon

MIDI-VISITES
C’est le Hit des JA avec les parcours vélo (ne manquez pas le Café Kuchen par-dessus le Rhin le 02/10 au départ de la Passerelle des Deux Rives), les midi-visites guidées par une personnalité, sandwich en main. L’occasion de découvrir des bâtiments rarement accessibles comme le Centre de loisirs éducatifs du CNRS (03/10), l’école maternelle de la Meinau (15/10) mais aussi ceux en chantier comme les Bains municipaux (17/10), la Maison du Bâtiment (28/10), la Manufacture des tabacs (23/10) ou le tout nouveau 5e Lieu (19/10) tout juste ouvert place du Château ! Mention spéciale à la redécouverte érudite des Ponts de la Petite France par l’architecte Claude Denu et l’historien Jean-Claude Richez (20/10, Pont Saint-Thomas).


27/09-31/10, en France, Allemagne et Suisse
www.europa-archi.eu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.