Home Idéal: Luminothérapie

Home Idéal: Luminothérapie

« La monomaniaquerie, c’est fini », promet la plasticienne Anne-Sophie Tschiegg qui vit dans un appart baigné de lumière et inondé de bibelots en tous genres. Visite d’un intérieur où des lithos de Bram Van Velde côtoient des souris en plastoc et des masques animaliers. # Emmanuel Dosda, photos de Laura Sifi pour Mix

Le très élégant Andy nous accueille. Notre hôte au poil immaculé a la particularité d’avoir les yeux vairons, comme Bowie… qui incarne Warhol dans le film Basquiat de Julian Schnabel. Le félin câlin frotte son museau sur nos jambes et nous conduit dans les pièces de son empire, lumineux appartement situé dans un immeuble de cachet près de l’église Saint-Maurice, entre parc d’attractions pour chats (avec maisonnettes en carton et joujoux en tissu), atelier de peintre et écrin pour lire et dormir. « C’est mon terrier, ma yourte ! Je suis très sensible à l’énergie des lieux. J’ai besoin de bien m’y sentir car je bosse et vis ici », insiste Anne-Sophie Tschiegg. il y a quatre ans, l’artiste a frôlé la mort de très près suite à une maladie. Elle a quitté son logement de la rue de Barr, près du MAMCS, pour s’installer ici : « Je faisais 35 kilos et je devais difficilement me hisser jusqu’au quatrième étage… mais cet appartement m’a sauvée, grâce à la lumière et à la vue imprenable sur le ciel », miraculeusement bleu le jour de notre visite. Anne-Sophie, dessine pour les petits (ses illustrations pour le livre jeunesse Elle pas princesse, lui pas héros, écrit par Magali Mougel1) ou les grands (les dessins plus que coquins du bouquin Assez flirté, baisser culotte ! réalisés sur iPad2) peint des portraits ou, surtout, de très colorés paysages « qui me permettent de partir sans savoir vers quoi je vais. La peinture dicte sa loi et les choses prennent forme par elles-mêmes. »

Dans tout le fatras accumulé, nous remarquons une collection de masques de l’Opéra du Rhin et de globes terrestres poussiéreux, une sédimentation de bouquins allant du plancher au plafond ou des caisses débordant de papiers, tubes, crayons et pinceaux. Anne-Sophie jure de, bientôt, faire le tri dans tout ce souk bien ordonné et d’aller s’installer pour de bon à Mulhouse où elle a son atelier depuis peu, à Motoco, dans une bâtisse de la friche DMC. Dans la capitale haut-rhinoise, elle loge en une cabane, sa « datcha » planquée au fond d’un jardin tim-burtonien et sauvage. La végétation habite ses toiles, hante son esprit et prolifère dans sa chambre où un philodendron issu du Jardin botanique se déploie, aidé par tuteurs et ficelles tendues. « Je le vois le matin à mon réveil, et j’observe sa croissance. Chaque nouvelle feuille me fait l’effet d’une naissance. » Pas sûr qu’elle abandonne ce gros bébé vert semblant avoir pris racine ici…

Expositions :

Jusqu’au 02/03, galerie Albert Baumgarten (Fribourg)
galerie-baumgarten.de

21-24/02, art KARLSRUHE, stand de la Galerie Albert Baumgarten
art-karlsruhe.de
astschiegg.blogspot.com

1 édité par Actes Sud
2 édité par Chic Médias (Collection desseins)

 

Un pull “visage”

« J’ai rencontré Nathalie Munch, la femme qui a tricoté ce pull-over, grâce à la personne qui vend de la laine sur un marché mulhousien, dans sa camionnette. J’ai dessiné le motif, fait le choix des coloris et donné la “grille” à cette dame qui y a passé des heures ! Vu le temps et l’investissement, ça sera dur de trouver acheteur à ce vêtement qui coûte très cher à réaliser… quoique Lorca Cohen, fille de Leonard, ou la “travelote” Dragoness Lola von flame m’ont contacté à ce sujet ! »

 

Un blouson customisé

« Je sors peu, préférant trainer en treillis toute la journée chez moi. Pourtant, j’adore les fringues que je transforme : broderies sur un pull, peinture au dos d’un blouson ou boots dorées à la bombe… »

 

Un nuancier personnalisé

« Ma copine architecte Pascale Richter a eu l’idée de ce nuancier qu’on m’a offert le 5 octobre 2015. réalisé collectivement, il rassemble des couleurs inventées par tous mes proches : il y a le jaune Super-slip ou encore le rose Baise-moi-ma-mignonne. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.