Ça brasse !

© Oscal Schilick, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération

Ça brasse !

L’an prochain, la traditionnelle Fête de la bière de Schiltigheim sifflera…oups, soufflera ses 40 bougies. En août 2019, la manifestation houblonnée promet de faire mousser la Place de l’Hôtel de Ville. Entretien avec Corinne Koestler, présidente de l’Office des Sports, de la Culture, des Arts et des Loisirs de la cité. # Emmanuel Dosda.

Actuellement, est-ce encore possible de fêter la bière alors que notre société est de plus en plus verrouillée ?
Bien sûr ! De toute manière, notre service de sécurité est présent pour éviter tout débordement et la consommation d’alcool reste modérée dans la mesure où cet événement est éminemment familial. Cette manifestation est rentrée dans les habitudes des Schilikois et des habitants des environs.

Depuis 40 ans, le paysage brassicole a bien changé avec la fermeture de certaines usines… Ça ne vous laisse pas un goût amer en bouche ?
Bien sûr, avant quatre brasseries – Fischer, Schutzenberger, Adelshoffen et L’Espérance devenue Heineken – étaient présentes pour seulement deux aujourd’hui. Et dieu merci qu’elles soient encore là, d’autant plus qu’à la Fête, nous ne servons que des bières de la ville, soit Heineken et Storig. Cette dernière, créée par Michel Debus, ex-Fischer, est une bière artisanale. Je pense que l’aventure ne fait que commencer pour eux !

Vous comptez accueillir combien de personnes cette année ?
En moyenne, nous “brassons” environ 30 000 personnes sur les quatre jours ! Il y aura de la musique avec des orchestres ou Robin Leon tout jeune chanteur de schlager alsacien qui fait un tabac Outre-Rhin, notamment à Europa-Park. Il sera présent tous les soirs pendant une heure car il a été largement plébiscité l’an passé !

02-05/08
Place de l’Hôtel de Ville (Schiltigheim)
facebook.com/fdbschilick

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.