Allemagne

Allemagne

Alors que la planète entière célèbre avec fastes le 250e anniversaire du compositeur natif de Bonn, le romancier Stéphane Malandrin – dont on avait aimé Le Mangeur de livres – publie Je suis le fils de Beethoven. Voilà roman imaginant un vieil homme sur le point de dévoiler le secret de sa naissance. L’auteur de Fidelio aurait été l’amant très empressé de sa mère, une domestique servant au château hongrois de Martonvásár où le musicien écrivit sa célèbre Lettre à Élise. Tel est le point de départ d’un texte jubilatoire et foisonnant.


Paru au Seuil (19,50 €)
seuil.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.