JAZZ POWER

Très Bien

JAZZ POWER

Des concerts qui se poursuivent par des soirées dansantes : au fil des ans Marckolswing est devenu une référence du jazz classique. # Hervé Lévy

C’est parti pour la 13e édition de Marckolswing, festival de premier plan consacré au jazz classique, de la fin des années 1920 au début de la Guerre, du New Orleans jazz à l’ère des big bands. Ce n’est pas un hasard si la seconde partie des chacune des trois soirées est dédiée à la danse. Après le premier concert, on pousse tables et chaises pour laisser de la place aux lindy- hopeurs et autres swingueurs qui s’éclatent sur la musique d’un second groupe. Nouveauté, cette année : la soirée se poursuit jusqu’au bout de la nuit avec une troisième partie animée par Stephan Wuthe, un “record entertainer” – l’équivalent du DJ dans les années 1930 – et sa collection de 78 tours.

Echoes Of Swing © Sascha Kletzsch

Du bondissant et pétillant groupe Echoes of Swing (15/03 suivis par le Pablo Campos Quintet) aux espagnols de Très Bien ! (16/03 suivis par Ondrej Havelka et ses melody makers) avec leur swing manouche percutant, en passant par le duo pianistique américano-italien Stephanie Trick / Paolo Alderighi (17/03 suivis par The Three Tenors of Swing), la programmation 2018 est particulièrement excitante, exigeante et éblouissante, mettant le jazz dans tous ses états ! Le plus ? Le Bus du swing qui entraîne danseurs et musiciens dans une folle sarabande pour l’ouverture de l’événement (de l’EHPAD à la place du marché, en passant par la galerie du Super U) apportant la musique dans les endroits les plus inattendus.

15-17/03

Salle des fêtes de Marckolsheim
marckolswing.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.