ÉLOGE DE LA SIMPLICITÉ

© Francesca Gariti

ÉLOGE DE LA SIMPLICITÉ

Premier livre signé Leïla Martin, L’Alsace enchantée rassemble 50 recettes faciles à réaliser et diablement savoureuses. Testé et approuvé ! # Hervé Lévy
Un blog qui cartonne, un succès à l’édition 2014 du concours du cuisine amateur Chefs à bord initié par Alsace 20, la création de la carte du bar à vins Black & Wine de l’Hôtel Hannong… Le sourire de Leïla Martin est présent dans le paysage gastronomique depuis quelques années déjà. Son premier livre rassemble 15 recettes issues du blog et 35 inédites avec pour volonté de « réinterpréter le patrimoine culinaire alsacien dans une cuisine du quotidien savoureuse, rapide et facile à réaliser », résume-t-elle. En cinq chapitres (Apéro, Petites faims, Grandes faims, Viandes et poissons, Desserts) auxquels s’ajoutent d’utiles recettes de base – pâte brisée, pesto de basilic, etc. – cette autodidacte revendiquant une « approche qui est celle de la ménagère » propose d’inventives expériences.

© Francesca Gariti

On craque ainsi pour une tarte au fromage blanc métissée avec une Linzertorte ou un risotto de pépinettes d’Alsace – petites pâtes en forme de grains de riz – au comté et aux noix, des ingrédients rappelant la double culture de Leïla, Alsacienne de cœur : sa maman est en effet originaire de Fès, tandis que son papa est Franc-Comtois. Au fil des pages, c’est une Alsace hors des sentiers battus qui s’offre à nous avec des plats comme les nems croustillants de choucroute, les croque-monsieur au jambon, munster et carvi ou encore le tajine d’agneau aux quetsches, miel et safran de la région… Tout cela est métissé, joyeux, souvent surprenant – « Mon moteur pour créer des plats, c’est la gourmandise », glisse Leïla – et illustré de belle manière, dans cet ouvrage, par les photos de sa complice Francesca Gariti. Créatrice inlassable, la cuisinière aime les hybridations (comme dans les excellents Crazy streusels que l’on retrouve sur son blog) et les petits trucs permettant de « twister le goût, même si ma popote demeure très simple » : preuve avec des fleischkiechle à l’orientale, où la tradition alsacienne de ces galettes (réalisées à base de viandes crues hachées) s’épicent de coriandre, de menthe, de piment, de gingembre ou encore de cumin…

Paru à La Nuée Bleue (22 €)

nueebleue.com

Rencontres / Dédicaces avec Leïla Martin
10/11, Leclerc Geispolsheim (10h- 12h30) & Librairie Wachenheim à Sélestat (14h30-17h30)
25/11, Festival du livre de Colmar
01/12, Maison de la presse Bastian de Haguenau (15h-17h)
16/12, Librairie Presqu’île
de Strasbourg (14h30-17h30)
jevaisvouscuisiner.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.