DU PÉTILLANT !

© Vincent Muller

DU PÉTILLANT !

Une nouvelle boisson étonnante envahit depuis peu les rayons des magasins bio et des bars de la ville : Kyo Kombucha. Mais quel est cet étrange breuvage qui révolutionne la boisson ? # Julia Vesque

Le kombucha est un thé brassé fermenté. C’est simple : préparé normalement, comme à la maison, on y ajoute du sucre de canne non raffiné et une souche composée de levures et de bactéries qui s’allient pour former une couche de cellulose. La fermentation se met alors en marche, le sucre disparait et on obtient, en trois semaines, une boisson riche en acides aminés, probiotiques et pauvre en sucres. Une alternative idéale aux sodas et à la bière au goût de thé délicieusement aromatisé.

© Sasha Fisher

À Strasbourg, elle est produite dans une petite brasserie à l’écart de la ville : Kyo Kombucha. Il y a deux ans, Olivier et Frédérique, anciens fleuristes, décident de changer de vie et l’aventure commence. Ils découvrent ce breuvage plein de bienfaits et se lancent : « Nous voulions une boisson qui prend soin de notre deuxième cerveau, l’intestin, et la proposer avec les codes du festif, à la pression ou en bouteille comme la bière, car on peut se faire du bien en se faisant plaisir et en faisant la fête » insistent les deux protagonistes. Mais l’aventure ne fut pas simple car, oublié, le kombucha est très peu produit en France. Après des refus auprès de producteurs allemands, suisses et américains, ils tombent sur le livre d’une jeune chercheuse, Emna Ben Saâd. Ils s’envolent directement pour la Tunisie : « Ce fut une vraie rencontre, comme les bactéries et les levures qui s’allient pour fabriquer ensemble le kombucha alors que dans la nature elles ne se rencontrent pas ! Avec elle, scientifique, et Thierry, graphiste, nous nous sommes réunis pour créer notre entreprise ». Kyo est d’ailleurs un terme bouddhique qui se traduit par : ce qui relie toutes les choses entre elles dans l’univers.
Le kombucha nature a un goût proche du cidre mais la gamme de Kyo Kombucha est large avec des aromatisations variées : cannelle, menthe, gingembre… Les parfums sont variés et sains et le thé provient de producteurs bio et équitables. « En buvant du kombucha, on ne s’exclut pas, et ce qui m’a étonné le plus au départ, ce sont les jeunes qui veulent maintenant boire de façon alternative et saine, sans sucre, sans alcool, en pleine conscience et sans se faire berner. » confie Olivier. « Les barmen ont tout de suite accroché et nous sommes distribués dans des lieux très différents, du Troquet des Kneckes aux boulangeries de campagne et supermarchés, bios ou classiques, chez les sportifs au Basket Club de Souffelweyersheim, dans des jardineries et dans les bars branchés parisiens ». Le kombucha serait, paraît-il, très utilisé en Russie pour se remettre de la gueule de bois…
kyokombucha.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.