TOUJOURS PLUS HAUT !

TOUJOURS PLUS HAUT !

Ce numéro en témoigne : Mix aime Noël, son “sens du partage”, la magie des illuminations, les festivités dans les villes et villages, les effluves de vin chaud dans les ruelles, etc. Le “grand sapin”, aussi, nous l’aimons bien… même si les épisodes de la comédie dramatique relative à son installation nous ont laissé perplexes. Après avoir ri (un peu), nous avons ressenti du malaise devant le second roi des forêts arraché à ses Vosges natales pour se retrouver, non pas enguirlandé Place Kléber, mais découpé en rondelles ridicules. L’équipe de Mix a commencé à sérieusement faire la grimace à l’apparition du hashtag jeté sur la toile par des petits marrants… quelques jours avant les commémorations liées aux deux ans du massacre du 13/11. #jesuissapindenoeldestrasbourg, pile au moment où Charlie est à nouveau menacé et insulté, bravo les gars, on like ! C’est également rigolo, toute cette histoire de trolls planqués dans les sapins, de maraboutage et de « malédiction » qui frappe la Ville de Strasbourg… si on ferme les yeux devant la facture de ces opérations multiples. Question bête : pourquoi s’évertuer à buter et transbahuter un sapin de 30 mètres ? 20 mètres, ça nous irait aussi, voire 10. Il y aurait sans doute moins de risques qu’il ne se brise, moins de risques tout court : on se rappelle de la cycliste morte, écrasée par le camion transportant le conifère géant de 1996. S’il vous plait, l’an prochain, faites moins (de hauteur de sapin, de lumières, de plouqueries) et mieux (plus de place accordée aux artisans locaux !). D’ici là, joyeux Noël à nos lecteurs et à nos amis allemands !

Emmanuel Dosda / illustration de Luna Lazzarini

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *