JAZZISSIME

JAZZISSIME

Du jazz dans une ribambelle de lieux pendant deux semaines. C’est l’heure de la 32e édition du festival Jazzdor ! # Florent Servia

En deux semaines et de multiples antennes, Jazzdor ramène à Strasbourg et ses alentours un jazz que l’on souhaiterait plus omniprésent sur la saison. À la Cité de la Musique et de la Danse, des incontournables comme le pianiste américain, trop longtemps sous-estimé, Fred Hersch (11/11) que l’on connaît pour avoir été le professeur et maître à penser de Brad Mehldau ! Le trompettiste italien Paolo Fresu (10/11) ou le saxophoniste Émile Parisien (12/11) monteront également sur la belle scène du Conservatoire. Toujours en centre-ville, c’est sur le programme du Fossé des treize qu’il faut ouvrir les yeux. Jazzdor y accueille le très touchant et mélodieux trio de Daniel Erdmann (15/11) accompagné du batteur Cyril Atef (-M-, Bumcello…), ainsi que le duo plein de ferveur du saxophoniste américain James Brandon Lewis accompagné de Chad Taylor à la batterie (21/11) ! Au CEAAC, une exposition rend hommage au duo de graphistes Helmo (Thomas Couderc et Clément Vauchez) qui participe à l’identité de Jazzdor depuis 15 ans (11-19/11). Aisément identifiables, les affiches aux couleurs éclatantes du festival sont entrées dans la légende, au même titre que celles du Maillon !

Pendant huit ans, le Collectif OH! s’est dépatouillé pour que perdure son festival de “musiques créatives d’aujourd’hui”. Proches dans les musiques qu’ils défendent, le collectif et Jazzdor ont été amenés à collaborer plus d’une fois. Cette année, le Dream Weapon Orchestra, réunissant tous les musiciens du collectif, a sa soirée pour célébrer en grande pompe une création inédite placée sous le signe des musiques libres. La bête à neuf têtes brasse les influences. Ils ont appelé ça Smoke & Mirrors (23/11, CSC du Fossé des Treize) et insistent sur un climat construit ensemble, où les moments d’improvisations se font à plusieurs, loin de la tradition de l’orchestre de swing, où chacun à leur tour, les musiciens se prouvent leur virtuosité. Ca tombe bien, Jazzdor défend le même crédo. Raison de plus pour confier au collectif une after (18/11) et voir ce que donne ce format jusqu’à présent peu utilisé par le festival. À la Binstub Broglie, à partir de 22h30, le duo Chip de Christophe Imbs (Fender Rhodes, guitare électrique) et Francesco Rees (batterie, effets) sera accompagné du rappeur Mr E. (de Freez), rappeur américano-strasbourgeois. L’entrée est libre.

 

10-24/11

CSC du Fossé des Treize, CEAAC, à Cité de la Musique et de la danse, etc. (Strasbourg) et dans toute la région

jazzdor.com

Photo:Collectif OH ©Adrien Berthet

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *