T’es Coop?

T’es Coop?

Ça y est, les grands travaux ont été lancés à la COOP. Ils métamorphoseront le site du Port du Rhin en un vaste programme mixte (logements, ateliers, bureaux…). avant, le public a pu se rendre sur place, le week-end du 16 & 17 septembre, à l’occasion du festival gastronomico-arty street bouche, une familiale et festive « dépendaison de crémaillère », selon l’expression d’Alain Fontanel, premier adjoint au maire de Strasbourg en charge de la culture et du patrimoine. Parmi les food trucks, ateliers et scratches des DJs, les futurs locataires du lieu se réjouissent et trinquent au vin bio : ils vont bénéficier de locaux flambants neufs, dans un cadre industriel préservé et customisé par une star de l’architecture hexagonale, Alexandre Chemetoff, célèbre pour ses reconversions de friches et notamment responsable du réaménagement de L’Île de Nantes, autre endroit pluridisciplinaire et véritable réussite urbanistique. Dès 2019, de nombreux créatifs prendront leurs quartiers au Port du Rhin : les hyperactifs de La rotonde – l’asso défenseuse de l’illustration central Vapeur, la structure se battant pour l’art contemporain accélérateur de particules ou les Éditions 2024 –, mais aussi les artistes de La Semencerie ou les auto-désignés « geeks » d’AV- Lab… sans oublier les artistes déjà sur place qui seront relogés (Daniel Depoutot, les frères Meyer…), les Musées strasbourgeois qui y conserveront une partie de leurs œuvres et toute la pépinière d’entreprises solidaires et éco-responsables placées sous la tutelle de KaléidoscooP. avec ses entreprises françaises et allemandes, les festivals qui y seront proposés – notamment Ososphère – et sa méga brasserie, le site transfrontalier du Port du rhin est amené à devenir un lieu vivant, un laboratoire pour demain, un bouillon culturel et économique innovant, un espace de mutualisation, un spot qui s’apprête à ringardiser le prêt-à-consommer et à replacer l’humain au centre de l’échiquier hyper-mondialisé. Vision Angélico-utopiste ? rêvons un peu avec les Coopines et les Coopains ! Il a beaucoup plu lors du street bouche, mais ceux qui prendront leur quartier à la Coop ont toujours gardé le sourire jusqu’aux oreilles, grâce aux bienfaits des boissons maltées locales, mais aussi à la perspective d’un avenir qui s’annonce radieux à l’est de la cité.

Emmanuel Dosda

Illustration de Luna Lazzarini pour Mix

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *